Elaine Del Nery – Mentore Biotech

ELAINE DEL NERY_manager_Biophenics

Elaine Del Nery est docteur en sciences, ingénieur de recherche responsable de la direction de la plateforme technologique BioPhenics à l’Institut Curie.

Pendant sa thèse, Elaine a travaillé à l’Université du Colorado à Denver aux États Unis, et puis elle a rejoint l’équipe de Bruno Goud à l’Institut Curie à Paris, comme chercheur postdoctoral. Elle a participé au développement des connaissances dans le domaine de la dynamique des membranes et trafic intracellulaire.

Le but de son équipe est d’aider les équipes de recherche françaises, scientifiques et médicales, à mieux comprendre le fonctionnement « normal » et « pathologique » de différentes cellules humaines, dont les cellules cancéreuses.

En introduisant des petites molécules chimiques dans les cellules cultivées en laboratoire, ou encore en agissant directement sur l’ARN messager (ARNm) qui porte l’information génétique d’un gène, BioPhenics contribue à une meilleure compréhension du rôle crucial de certaines protéines cellulaires pour le bon fonctionnement de la cellule, et aide à découvrir des molécules chimiques aux propriétés nouvelles, biologiquement actives et nouveaux médicaments de demain.

Elaine parraine aujourd’hui non pas un, mais deux projets Savanturiers, l’un avec des lycéens sous le nom de « A la découverte d’un nouveau médicament » et l’autre avec des primaires sous le nom de « Qui sont les super-héros ? ».

Merci Elaine pour l’accompagnement de ces deux beaux projets !

Publicités

Frédéric Galli – Mentor Biotech

Frédéric Gali

Frédéric Galli nous raconte son parcours :

 » J’ai effectué l’essentiel de ma carrière de chercheur chez Sanofi, après un bref passage dans les labos publics (CNRS).

J’ai soutenu une thèse de Doctorat en Sciences, option Chimie Organique, j’ai notamment dirigé une équipe de chimistes médicinaux pour travailler sur un projet dans le domaine des Neurosciences, dont le but était de synthétiser des molécules à visée thérapeutique pour le traitement symptomatique de la maladie d’Alzheimer.

J’ai ensuite quitté la recherche opérationnelle pour occuper diverses fonctions support (« scouting », évaluation, négociation, alliance management…) pour finalement rejoindre le département de « Business Development & Licensing » où je suis toujours aujourd’hui.

Le projet que nous envisageons avec Géraldine Carayol à pour fil rouge les biologiques comme médicaments.

Nous avons choisi à titre d’illustration le traitement de la sclérose en plaque par un anticorps monoclonal agissant comme un immnuno-modulateur sélectif.

La visite du site Sanofi de Vitry sue Seine pourrait permettre aux élèves d’appréhender quelques- unes des grandes étapes de la découverte, du développement et de la production de médicaments biologiques.

Le lien avec le programme de la classe de 1ère se fera par le biais des techniques d’analyse, de type électrophorèse des protéines (IGg) dans le dépistage et le diagnostic de maladies auto-immunes comme la SEP.  »

 

Edit : Malgré un début très prometteur et de jolies graines ont été semées, elles n’auront cependant pas l’occasion de pousser cette année. Mais ne vous inquiétez pas, les plantes c’est miraculeux, les graines sont souvent capables de rester en dormance de nombreuse années avant de repartir de plus belle.